Die Launen von Lauerz

par Andy Lehmann (commentaires : 0)

Lauerz 20-21 avril 2024

Cette année seulement un double de l’ARZ a participé à la régate du Lauerzersee à Seewen organisée par le See-Club Zug, avec Andy et Guy.

Le samedi après-midi le temps est typique pour le mois d’avril: soleil, pluie, tonnerre et neige.

Un message sur le WhatsApp des organisateurs apparait pour souligner la météo, adressé au jury : "Please be generous with uniform. No penalties for extra layers, leggings, jackets, hats etc."

Notre départ est prévu pour 15:35 et quand on met Ratatouille à l’eau, le jury de contrôle nous annonce un retard de 20 minutes, mais que le comité de course espère rattraper le temps perdu.

On est bien équipés avec des vestes de pluie et les casquettes/bonnets, donc décide de sortir quand même pour un petit échauffement et après 2km on fait quelques départs pour ne pas attraper froid. Mais le tonnerre annonce la première averse et on doit retourner au ponton pour vider le bateau qui a pris quelques litres d’eau. Nous continuons avec nos aller et retour et après 10km (de refroidissement, plus que d’échauffement vu le froid) on essaye notre couloir numéro 2 entre les 500m et les 1000m pour trouver un repère sur terre qui nous donne le cap à suivre (pour le peut de la côte qu’on voit) mais on se fait vite chasser du couloir parce qu’ils il y a encore des départs prévus sur la ligne des 2km. On s’en doute donc que le retard n’a pas été rattrapé, bien au contraire.

Finalement avec 1h de retard les 15 doubles se présentent au départ sur la ligne de 1km. Nous devrions être dans la troisième série (les plus vieux…) mais le jury décide d’abord de mettre deux séries ensembles, à cause d’un bateau qui avait 6 minutes de retard. On est presque alignés mais le bateau retardataire arrive et le jury décide de séparer à nouveau les séries. Entre le retard, les listes en papier de jury mouillées au point qu’ils ne savent même pas quel club est dans quelle série, c’est le chaos. Pas les conditions idéales pour commencer une course. Finalement c’est avec déjà 12km au compteur et un concurrent qui a abandonné que nous prenons le départ contre les 4 autres. Evidement on est assez lent par ce froid de canard et c’est seulement vers la fin du parcours qu’on arrive à remonter un peu et se placer en 3ème position à 2s du deuxième.

Ça va; on a survécu et on est pas (trop) frustrés.

Le lendemain avant 11h, Guy est dans le train pour Schwyz, quand le message suivant est transmis aux participants : "Liebe Regattateilnehmer/innen, Trainer/innen und Helfer/innen. Die Jury und das Organisationskomitee haben aufgrund des schlechten Wetters, Temperatur (5°C) und viele Kenterungen beschlossen, den Regattaplan zu verkürzen. Alle Rennen nach 11:05 Uhr werden abgesagt."

On peut s’imaginer la frustration de tout le monde. Nous, puisque on était en forme et avec l’alignement prévu pour dimanche on avait la niaque pour faire la première place. Mais aussi tous les autres clubs, venus de loin avec des remorques pleines et certains qui n’ont pas ramé samedi. Donc plus de course pour nous, car notre départ était prévu dans l’après-midi.

On commence à charger la remorque de Stämpfli, sous quelques rayons de soleil et un peu de vent, mais rien qui justifie la décision du jury. Et voilà que le vent se lève et les flocons volent à l’horizontale !!! On regarde le lac et tout s’explique : c’était la seule décision à prendre. C’est le moment de rentrer, avec 4 cm de neige fraiche sur l’autoroute, et de constater que la tradition des humeurs (Launen) très variables du temps aux régates de Lauerz se confirment, comme chaque année. Il y aura d’autre régates cette année, et d’autres années à Lauerz

Nos "impressions" ici.

Retour

Commentaires

Ajouter un commentaire

Veuillez calculer 4 plus 8.